Les rats sont des rongeurs qui provoquent des dégâts lorsqu’ils envahissent nos habitations. Le plus ennuyeux avec ces rongeurs c’est qu’ils sont très prolifiques. Pour prévenir un phénomène d’infestation grave, il est impératif de procéder à la dératisation.

Le tarif d’une dératisation, prix d’un dératiseur

L’invasion des rats et des souris nous cause de réels ennuis. Effectivement, ils sont une vraie source de nuisance et ils provoquent également des problèmes sanitaires. Et le comble, c’est que les insecticides ainsi que les produits rodenticides ne fonctionnement pas à 100%. C’est pourquoi, en cas de prolifération massive des rats, une intervention professionnelle s’impose. Faire appel à un service de dératisation suppose faire des dépenses liées à l’intervention et à l’utilisation d’outils plus appropriés.
Là, il n’y a vraiment rien à craindre puisque les entreprises spécialisées dans la dératisation avancent des prix d’intervention raisonnables et accessibles à tous les pouvoirs d’achat, même pour les ménages à budget modeste.

Toujours est-il qu’il est essentiel de noter que le coût d’une séance de dératisation dépend de la surface du local à assainir, ainsi que de la nature de l’infestation. Il faut compter à peu près 80 à 300 € pour se débarrasser des rats et des souris. Les agences de désourisation proposent le plus souvent deux formules d’intervention en fonction de la gravité du problème. Quel que soit le degré de la prolifération des rongeurs, les interventions se font principalement pour plusieurs mois. De ce fait, il faut se méfier d’une dératisation en un unique passage puisque l’élimination de ces nuisibles requiert un certain temps.

Les interventions réalisées par les experts en extermination sont régit par un contrat. Pour bénéficier d’un meilleur rapport qualité/prix dans la protection de nos locaux professionnels et de nos habitations contre l’invasion des souris, il est le plus souvent nécessaire de souscrire à un contrat annuel de dératisation. Le coût du contrat est personnalisable, c’est-à-dire qu’il tient compte de nos besoins et de la superficie de la zone à traiter. Pour les particuliers, le contrat annuel de désourisation avoisine les 100 €, tandis que pour les professionnels, il faut prévoir un montant de 500 € pour réduire ce problème de rongeurs d’une manière définitive. Ce procédé permet alors de sécuriser un espace de 120 m2.
Afin d’avoir un aperçu approximatif sur le tarif d’une dératisation, il faut savoir qu’il est possible de procéder à une simple demande de devis proposé par les entreprises spécialisées. Solliciter un devis n’engage pas le client. Il faut juste fournir des informations qui portent principalement sur la nature de l’intervention, tout en mentionnant le type de l’immeuble à assainir, la surface à dératiser (exprimé en m2), la période ainsi que le motif d’intervention. Ce devis de dératisation permet de savoir à l’avance le coût de l’investissement à faire.

Les méthodes d’une dératisation

Une campagne de dératisation s’effectue principalement selon quatre procédés.

L’inspection

Pour se débarrasser de ces rongeurs nuisibles, le premier réflexe à faire c’est de détecter leurs refuges ou les coins qu’ils occupent le plus dans la maison. Cette approche de localisation des abris de rongeurs permet d’adopter les meilleures méthodes pour les piéger. Cette démarche prospective est donc indispensable pour démasquer la source d’infestation.

L’exclusion

L’exclusion consiste à piéger les rats et les souris qui se camouflent dans un petit espace. Ce procédé vise à les attraper à l’aide des dispositifs de capture. La plupart du temps, les professionnels dans la lutte des nuisibles procèdent à l’assainissement du local, au rangement des pièges comme les tapettes à souris ou à rat et à la disposition des plaques de glus.

Pour les capturer, on peut aussi utiliser des appâts. Ces derniers se déclinent sous plusieurs aspects, dont les plus populaires sont les appâts anticoagulants. Les effets de ce type d’appât se manifestent par une hémorragie interne qui mène les rongeurs à la mort. Les fabricants des produits anti-nuisibles recourent à l’utilisation des multiples matières actives telles que la diphacinone, la chlorophacinone et aussi la wafarine. Les actions de ces composants sur les rongeurs sont un peu tardives puisque les rongeurs ne meurent que quelques jours après avoir grignoté l’appât. En revanche, les anti-rongeurs brodificoume, la difethialone ou encore la bromadiolone éliminent les rongeurs en un seul coup. Ces poisons se présentent en plusieurs aspects : en produit à appliquer comme les gels, les pâtes fraîches, les appâts céréales et aussi des blocs extrudés.

La restriction

Selon les informations recueillies lors de l’inspection, les techniciens se débarrassent des éléments qui favorisent l’infestation des souris et des rats.

Le monitoring

En vue de prévenir les problèmes de réinfestation, il est indispensable de prendre des précautions. Le moyen le plus préventif c’est de boucher les accès qui rendent l’invasion des rongeurs propice. A ce propos, de multiples options s’offrent à nous.
Primo, il est possible de faire appel à une grille anti-rongeur afin de réaliser un bardage. Sur ce, il serait plus intéressant de doubler l’extérieur des murs de l’habitation, tout en se référant sur les consignes d’isolation et de ventilation. Ce procédé a pour visée d’éviter l’accès des rongeurs dans l’espace dératisé. Surveiller les canalisations est aussi un réflexe à adopter. Ainsi, il convient de disposer d’une grille anti-rongeur à l’extrémité d’une bouche d’égout. Et pour que les souris ne viennent remplir le cellier, il faut également installer une grille anti-rongeur pour fermer les spiraux.
Une opération de dératisation d’un immeuble nécessite toujours l’intervention d’un professionnel, surtout si la prolifération est importante. Seuls ces experts disposent d’équipements de sécurité adéquats pour se protéger des éventuelles morsures des rongeurs.

Obligation dans les copropriétés

La prolifération des rats et des souris dans un bâtiment est, la plupart du temps, l’origine des conflits dans les copropriétés. Dans le but de connaître ses responsabilités et ses fonctions dans l’invasion des nuisibles comme les rongeurs, il est toujours préférable de se rendre auprès du Service d’Hygiène de la Mairie de la région. Selon le degré de l’infestation, il se peut que certaines mairies nous proposent une intervention professionnelle des experts anti-nuisibles ou fournissent des produits rodenticides.
Que nous soyons un particulier ou une entreprise, les frais d’intervention d’une campagne de dératisation revient à nous. Dans le cas où nous sommes propriétaires du bâtiment ou de l’immeuble et qu’on y habite, toutes les dépenses liées à la dératisation sont évidemment à notre charge. En revanche, si nous occupons l’immeuble en tant que locataire, tous les frais reviennent au propriétaire bailleur. Cette obligation est stipulée par un arrêt de la Cour de Cassation (Cassation Civile III, du 29 janvier 2002, pourvoi numéro 99-17.042)

Les propriétaires d’un immeuble sont contraints de mettre en place un plan de dératisation et d’adopter des mesures préventives pour éviter l’infestation des rats. A noter qu’une opération de dératisation est régit par la « Réglementation dératisation ». L’application de celle-ci se présente sous trois plans distincts, à savoir :

Réglementation dératisation sur le plan national

Elle concerne les règlements pour se protéger contre l’infestation des rongeurs principalement pour les particuliers et les collectivités.

Réglementation dératisation sur le plan départemental

Elle se porte sur la réglementation et les obligations des particuliers et collectivités ainsi que des propriétaires de locaux et copropriétaires d’appartement.

Réglementation dératisation sur le plan municipal

Des municipalités avancent le plus souvent un service de dératisation à titre gracieux. C’est pour cela qu’il est primordial de se tourner vers la Mairie de sa ville en vue de se renseigner sur leur service Hygiène de la Mairie.

Dératisation, désourisation : comment ça se passe ? (tarif, méthode, obligations)
3 (60%) 6 vote[s]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here